Sommaire

L’audit en communication consiste à évaluer les investissements publicitaires ou les techniques mises en place afin de promouvoir la notoriété d’une entreprise.

En interne, l’audit de communication sert aussi à ausculter le personnel et à accompagner les projets de transformation d’une entreprise.

La qualité de la communication a une forte influence sur les échanges d'informations entre les agents économiques, le degré de motivation au travail, la qualité des relations, etc.

Lire l'article Ooreka

Audit de communication externe

Les audits de communication permettent de vérifier la cohérence entre la politique de communication et les résultats obtenus.

Il s’agit d’évaluer les ressources et des contraintes dans le domaine de la communication afin de contrôler l'image d’une société en s’assurant de la pertinence des référencements dont elle fait l’objet, notamment sur web.

Réaliser un audit externe est particulièrement utile lors de la préparation d’un plan de communication ou lorsque des changements organisationnels se profilent. Parmi eux on peut citer :

  • un nouveau positionnement ou un rafraîchissement de l’image de marque d’une société ;
  • une restructuration ;
  • une évaluation de sa notoriété (réputation).

Concrètement, l’audit porte sur :

  • l’ensemble des moyens de communication (logo, pub, slogan, etc.),
  • le matériel promotionnel,
  • les plateformes en ligne (site web, médias sociaux) ;
  • l’aura de l’entreprise dans les médias.

L’audit de communication s’achève par une série de recommandations permettant de modifier la donne selon les résultats recherchés (changement d’image, notoriété, etc.).

Audit de communication interne

En interne, un audit de communication permet d’appréhender l’organisation et la communication au sein d’une entreprise. Parmi ses principaux objectifs, on peut citer :

  • l’évaluation des outils de communication ;
  • la prise en compte des réactions des collaborateurs par rapport à une décision ou une évolution organisationnelle ;
  • le recensement les attentes de différents publics en matière de communication interne.

L’ICA (Institut de certification des auditeurs) a défini une procédure systématique de l’audit de communication. Elle s’appuie sur un certain nombre d’étapes :

  • déterminer la quantité d’informations transmises ;
  • évaluer la qualité des messages transmis ;
  • estimer la qualité des relations communicationnelles et le degré satisfaction que les collaborateurs tirent de la tâche accomplie ;
  • identifier les réseaux informels de communication en les confrontant aux réseaux formels ;
  • identifier les blocages à la circulation de l’information ;
  • décrire les comportements de communication des individus et des groupes par rapport aux sources d’informations.

En pratique, l’audit de communication utilise plusieurs canaux pour faire récolter les informations :

  • rencontres préliminaires,
  • questionnaires,
  • interviews vidéo,
  • visioconférence,
  • audit personnalisé de certains collaborateurs,
  • rédaction d’un journal de bord pour certaines personnes auditées,
  • etc.

Au final, ces différentes informations sont croisées afin d’obtenir la photographie détaillée de la situation.

L’audit s’achève par une série de recommandations destinées à modifier les attitudes et les comportements afin d'améliorer la régulation sociale interne.

Aussi dans la rubrique :

Gestion

Sommaire

Conseils pour bien gérer la qualité

Conseil qualité Charte qualité

Déterminer la démarche qualité

Système qualité Démarche qualité

Effectuer un audit

Audit interne Audit qualité Audit de communication Audit contractuel Audit organisationnel
Voir 1 article de plus

Manager la qualité

Management de la qualité
Voir 2 articles de plus