AMDEC

Écrit par les experts Ooreka

Définition de l'AMDEC

La réalisation d'une AMDEC est recommandée aux entreprises qui souhaitent obtenir une norme ou une certification.

La méthode AMDEC est l'Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité. L'AMDEC est un outil utilisé dans la démarche qualité et dans le cadre de la sûreté de fonctionnement.

L'AMDEC consiste à analyser :

  • les défaillances,
  • leurs causes,
  • leurs effets.

L'AMDEC est réalisée grâce à des contrôles :

  • de différents points de la chaîne de production,
  • du produit ou du service fini.

Application de l'AMDEC

Intégrer l'AMDEC dans l'entreprise

Au sein d'une entreprise, l'utilisation de l'AMDEC se traduit par :

  • une production optimisée, le bon produit du premier coup,
  • une amélioration permanente des moyens de production afin de limiter les défaillances,
  • une amélioration constante de l'organisation,
  • la fixation d'un seuil de qualité à obtenir, la mise en place des moyens pour y parvenir,
  • une analyse de chacun des défauts de production,
  • la rédaction de recommandations en cas de défaillances.

Les différents types d'AMDEC

Types d'AMDEC Rôle Document de travail associé
AMDEC Fonctionnelle Analyse des défaillances et de ses causes à l'étape de la conception.
  • Plan de construction
  • Brevet
AMDEC Produit Analyse les demandes des clients en termes de fiabilité. Plan de fiabilisation
AMDEC Process Analyse des risques liés aux défaillances d'un produit.
  • Plan de surveillance
  • Contrôle qualité
AMDEC Moyen de Production Analyse les risques liés aux défaillances de la chaîne de production. Guide de maintenance
AMDEC Flux Analyses les risques liés à l'approvisionnement, le temps de réaction et de correction et leurs coûts.
  • Plan de gestion des stocks
  • Procédure de sécurité

Évaluer les défaillances

La grille d'évaluation de l'AMDEC

Une fois l'AMDEC mise en place, les résultats obtenus sont classés et analysés grâce aux grilles d'évaluation.

Dans ces grilles, une note comprise entre 1 et 10 est donnée pour chacun des points suivants :

  • la fréquence des défaillances,
  • la gravité des défaillances,
  • la qualité du système de détection.

La note de criticité

Une fois que que les notes de fréquence, de gravité et de détection ont été données, la note de criticité est calculé.

Criticité = Fréquence × Gravité × Détection

Plus la note de criticité est élevée, plus la défaillance est importante. Le plus souvent, les entreprises fixent une note de criticité à ne pas dépasser.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !