Quelle est la différence entre la méthode AMDEC et la méthode MAXER ?

Question détaillée

Question posée le 01/03/2016 par Wassila

J'aimerais savoir quelle est la différence entre ces deux méthodes ainsi que, quand utilieser chacune de ces dernières.

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 28/03/2016 par un Ancien expert Ooreka

Bonsoir,
Pour la petite histoire, rappelons que l'AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité) a été développée par l'armée américaine vers la fin des années 40. Technique d'évaluation de fiabilité, son objectif était de déterminer les effets des défaillances de systèmes ou d'équipements. Dans les années 50, cette technique sera utilisée par l'industrie aérospatiale. Aujourd'hui, elle est incontournable pour la maitrise de la qualité, depuis longtemps déjà appliquée dans l'industrie automobile mais entre aussi dans bien d'autres secteurs.
Elle se veut être une méthodologie rigoureuse dont les objectifs sont d'identifier les modes potentiels, de traiter les défaillances (d'un objet, d'une machine, d'un service ou d'un processus quelconques) avant qu'elles n'apparaissent avec l'intention de les éliminer ou tout au moins de réduire les risques associés.
C'est en groupe multidisciplinaire que se conduit l'Amdec.
Première étape : analyse qualitative (analyse des causes et des modes de défaillance, analyse des effets de ces défaillances).
Deuxième étape : évaluation quantitative (fréquence d'apparition des défaillances, gravité des défaillances, probabilité que ces défaillances passent inaperçues).
Quant aux intérêts de l'Amdec, ils sont multiples. Ils permettent en effet de déterminer les points faibles du système tout en y apportant des solutions ; déterminer les moyens de se prémunir contre certaines défaillances ; analyser les conséquences de défaillances en fonction des différents composants ; répertorier les défaillances selon certains critères ; optimiser le plan de contrôle et des tests afin de solliciter toutes les fonctions du système ; prendre des décisions de rétro-conception.
Sachez enfin qu'on distingue classiquement trois types d'Amdec : l'Amdec du concept, l'Amdec du produit et l'Amdec du procédé. Toutes trois ont la même structure.
La méthode Maxer, conçue par le groupe Lausanne pour le compte de la société Michelin dans les années 70, est une technique élaborée pour analyser les pannes et les défaillances, en particulier en milieu industriel mais aussi dans l'énergie, le BTP, la manutention, entre autres. Véritable méthode efficace de résolution de problèmes, Maxer permet de trouver la cause d'une déviation par rapport à des spécifications (la Norme). La recherche des causes doit faire l'objet d'une démarche en trois étapes : la recherche de la cause expliquant le défaut par le «dépannage» sur un équipement , l'analyse par la chaîne causale entre le «Symptôme» constaté et la cause première et la fiabilisation par l'élimination de la cause première.
Je vous conseille vivement de vous procurer l'ouvrage de Robert et Stéphane Sanner "Maintenance : la méthode Maxer" chez Dunod. Ouvrage qui expose et commente cette démarche pour une efficacité optimale.
Bien à vous.

Signaler cette réponse
3

personnes ont trouvé cette réponse utile

1 commentaire

Commentaire posté le 29/03/2016 par Anonyme

Merci beaucoup pour votre réponse Madame.
bien à vous.

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !

Ces pros peuvent vous aider